Rechercher ...

Black Friday 2020, ou la folie du shopping

Si vous attendez avec impatience les promos de la saison automne-hiver pour compléter votre garde-robe, vous serez sûrement ravis de cette nouvelle. La fête, ou plutôt une sorte de tradition, qui nous est venue des États-Unis, approche à grands pas. Bien sûr, nous parlons du fameux Black Friday, qui cette année tombe le 27 novembre.

D’où vient ce nom et quelle est l’histoire de cette fête américaine ? Vaut-il vraiment la peine de faire du shopping ce jour-là ? Si oui, à quoi faut-il prêter attention ? Quelles choses valent la peine d’être achetées ? Découvrez tout cela dans notre article.

D’où vient le nom « Black Friday » ?

Aux États-Unis, le premier vendredi après Thanksgiving est connu sous le nom de Black Friday. Pour les Américains, c’est le début officiel de la saison des achats avant les fêtes, où des foules de consommateurs sont attirées par les magasins proposant des offres spéciales et des remises.

New York, N.Y.: Des foules d’acheteurs devant Macy’s lors du « Black Friday », 27 novembre 1992 (Photo: Donna Dietrich / Newsday RM / Getty Images)

 

Selon l’Oxford English Dictionary (OED), le lendemain de Thanksgiving est connu sous le nom de Black Friday depuis au moins le début des années 60. Il existe plusieurs interprétations du nom lui-même et des explications sur les origines de la fête. L’une d’elles est directement lié à la méthode même de comptabilisation des revenus et des pertes générés par une entreprise. Il y a plusieurs décennies, quand Excel ne calculait pas parfaitement les valeurs des lignes et que les colonnes étaient tracées sur papier, deux couleurs étaient utilisées pour distinguer la valeur du crédit et du débit d’un compte. L’utilisation de deux couleurs faisait référence à l’inscription du crédit dans le livre des comptes à l’encre noire et le côté débit à l’encre rouge. Ce jour-là, les livres étaient couverts de noir.

Une autre théorie suppose que le terme «Black Friday» est apparu comme une référence à une plaisanterie relative au nombre incroyable de personnes dans les rues ce jour-là. En raison de l’afflux d’acheteurs enthousiastes dans les centres-villes, les embouteillages étaient énormes. On suppose que ce terme aurait pu surgir chez les policiers et les chauffeurs de bus qui appréhendaient une journée avec un trafic aussi dense. Malgré la référence directe à des événements indésirables, ce terme a quand même une connotation humoristique.

À propos de la terminologie, ou plutôt de quoi il s’agit vraiment

D’ici peu, un certain nombre d’informations promotionnelles concernant « Black Friday », « Black Weekend » ou « Black Deals » apparaîtront dans les magasins et les boutiques en ligne. À première vue, il peut être difficile de s’y retrouver parmi ces curiosités promotionnelles, mais nous nous empressons d’y répondre.

Eh bien, au départ, le « Black Friday » était le seul jour pendant lequel des réductions étaient proposées aux clients. Ensuite, cette période de promotion a été prolongée de deux jours supplémentaires, c’est-à-dire le week-end suivant ce fameux vendredi. D’où le nom de « Black Weekend ». Récemment, le premier lundi après Thanksgiving, connu sous le nom de « Cyber ​​Monday », a également gagné en popularité. Il est également célèbre pour les nombreuses ventes proposées principalement par les boutiques en ligne.

Le «Black week» s’applique également aux promotions proposées tout au long de la semaine.

Quels produits acheter lors du Black Friday ?

Afin de ne pas se perdre dans cet océan de promos et de ne pas commettre de fréquentes erreurs, nous avons préparé quelques propositions qui, à notre avis, méritent votre attention. Acheter un second chemisier de couleur moutarde simplement parce qu’il est réduit de 70% n’est pas une solution tout à fait raisonnable. Il serait bon d’aborder ces promotions d’une manière différente, légèrement plus réfléchie.

Faire du shopping lors du Black Friday mérite d’être pensé en termes d’investissement. Si vous envisagez d’acheter un pull en cachemire depuis longtemps, c’est peut-être le moment de payer moins cher pour un article d’excellente qualité et d’en profiter pendant des années.

Parmi nos préférences se trouvent des manteaux en laine, des chemises en soie, des pulls en mohair et des vestes en cuir. Afin de ne pas succomber aux achats compulsifs, nous vous recommandons de préparer une liste de choses qui pourraient compléter notre garde-robe. Ci-dessous vous trouverez la nôtre.

Chemise blanche

Nul besoin de présenter ce grand classique, 100% coton. Elle sera parfaite tant avec un costume que dans une version sport avec un jean et des baskets.

Calvin Klein Jeans Chemise

Jeans classique

Un jean avec une bonne coupe c’est la base de toute garde-robe capsule. Un modèle légèrement évasé sur le bas sera idéal.

Levi’s Jeans

Blazers masculin

Légèrement oversize, il ajoute de la nonchalance et s’adapte à presque toute les tenues. N’hésitez pas à opter pour ceux fait de matériaux naturels. Notre proposition est composée à 100% de laine (la doublure est en coton !).

Victoria Victoria Beckham Blazer

Shorts en cuir

Misez bien évidemment sur des modèles à taille haute et aux jambes larges (affinent la silhouette). Ceux en cuir véritable dureront des années. En automne et en hiver, associez-les à des collants fantaisie et des bottes hautes.

Sportmax Code Shorts

Vestes en cuir

Tout en restant dans le thème des vêtements en cuir, nous ne pouvions pas passer à côté des Perfecto en cuir. Parfait pour accompagner des tenues casual tout en lui donnant du caractère.

LaMarque Veste

Pull idéal

À savoir en laine ou en cachemire. Il sera parfait même lors des grands froids hivernaux et par la même occasion, vous éviterez les bouloches indésirables.

Luisa Spagnoli Pull

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Insta News